Le Pérou est le cinquième fournisseur de la France en Amérique Latine

La récente visite présidentielle péruvienne en France a généré une grande attente chez les entreprises qui espèrent que les relations économiques bilatérales se renforcent et offrent plus d’opportunités dans les deux pays.

Le récent voyage du Président de la République, M. Pedro Pablo Kuczynski en France a été fondamental pour renforcer les liens commerciaux entre cette nation européenne et le Pérou. A cet effet, le Pérou est considéré le cinquième fournisseur de la France en Amérique Latine, a affirmé le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco Péruvienne, M. Ricardo Guevara.

 “Il est certain que la visite du président Kuczynski a renforcé les liens de fraternité entre le Pérou et la France et a permis de faire connaitre les opportunités d’investissement qu’offre le pays aux entreprises françaises », a-t-il signalé.

 M. Guevara a également indiqué que la France peut apporter son expérience et know-how dans les divers secteurs de l’économie nationale, tels que l’eau, l’assainissement, le transport, les technologies et les services.

Kuczynski a échangé avec Macron sur les thèmes du changement climatique et de la démocratie.

“Les échanges entre les deux pays ont enregistrés au cours de l’année 2016 ont atteint 762 millions d’euros [855.5 millions de dollars], ce que représente une croissance de 12% par rapport à l’année précédente », a-t-il déclaré.

En outre, M. Guevara a ajouté que l’année dernière le Pérou occupait la 70ème place comme client de la France, et la place 66ème place comme fournisseur. Cependant, ces chiffres ne prennent pas en compte le fait que, pour des raisons logistiques, les produits peuvent passer par un pays tiers avant d’arriver en France.

“Nous sommes sur une dynamique de croissance du commerce entre la France et le Pérou qui est assez encourageante. Cependant, il y a encore beaucoup d’espace pour se développer », a-t-il ajouté.

Kuczynski: Le Président de la France et des entrepreneurs viendront au Pérou en septembre

Représentation

Dans ce sens, M. Guevara a commenté que pour la France, le Pérou représente seulement le 0.1% de son commerce extérieur « Sans aucun doute, l’augmentation des investissements  directes entre les deux pays générera un plus grand besoin de commerce et d’échanges».

M. Guevara a également indiqué que la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco Péruvienne encourage la participation d’entreprises péruviennes aux salons internationaux français, comme c’est le cas pour les salons Europain et le SIAL. Pour ce dernier, elle  travaille conjointement avec la Commission de Promotion du Pérou pour l’exportation et le tourisme (Promperú).

http://andina.pe/agencia/noticia-asi-fue-primera-reunion-entre-presidentes-kuczynski-y-macron-galeria-grafica-670104.aspx

Première réunion entre les présidents Kuczynski et Macron

Secteurs

Selon M. Guevara, comme cinquième économie mondiale, la France a beaucoup pour offrir là où le Pérou a besoin de se développer et de grandir.

“N’oublions pas que selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Pérou doit investir 160 000 millions de dollars dans les prochaines 10 années pour combler son insuffisance en infrastructures », signale-t-il.

Dans ce sens, il a indiqué que la France est un pays qui compte des entreprises leaders dans le secteur des infrastructures pour le transport urbain par trains et métros, de l’électricité, de l’eau, de l’assainissement, du traitement de déchets et de la construction.

“En outre, la France a beaucoup d’avance en biotechnologie et dans les activités aérospatiales. Elle se fait remarquer également dans le secteur automobile, du transport aérien, de l’urbanisme, des villes intelligentes, des assurances, des services financiers, dans l’hôtellerie, l’organisation d’évènements mondiaux, l’industrie pharmaceutique et cosmétique » a-t-il déclaré.

Il a également souligné l’importance des intrants alimentaires, des équipements de protection industriels et de bureaux, et en général, les technologies de pointes, sans oublier la qualité de l’enseignement universitaire et technique, entre autres.

France: Le Pérou a bien réagi au retrait du visa Schengen

Perspectives

En faisant référence aux perspectives commerciales entre les deux pays, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco Péruvienne, a précisé qu’elles sont prometteuses, d’autant plus, après la visite du mandataire péruvien en France et à la prochaine venue du président français Emmanuel Macron, au Pérou.

“Ces rencontres vont réveiller l’intérêt des entreprises des deux pays, autant des grands groupes comme des petites et moyennes entreprises, qui vont pourvoir mieux connaitre les opportunités commerciales pour les deux pays » a-t-il indiqué.

M. Guevara a précisé que les principales exportations péruviennes en France, représentant  99% des ventes, sont les produits agricoles, sylvicoles, issus de la pêche et de l’agriculture. Ces exportations ont atteint 175,6 millions d’euros (197.1 millions de dollars) en 2016.

De même, il a également souligné l’importance des produits agroalimentaires et industriels, comme le textile, les vêtements, le cuir et les chaussures.

«  Il y a aussi les hydrocarbures et les produits des industries extractives dont les ventes en France ont représenté 42.5 millions d’euros (47.7 millions de dollars) en 2016 ».

Il a ajouté que le Pérou se classe comme le cinquième fournisseur de la France en Amérique Latine après le Brésil, le Mexique, le Chili ; et que son un volume d’affaires est similaire à celui de l’Argentine (quatrième fournisseur).

http://andina.pe/agencia/noticia-exportaciones-peruanas-generaron-833385-empleos-entre-enero-y-abril-este-ano-671800.aspx

Les exportations péruviennes ont créé  833,385 d’emplois entre janvier et avril de cette année

Données

Les exportations françaises au Pérou ont atteint 318 millions d’euros (357 millions de dollars) au 2016, ce que représente une augmentation de 27% par rapport à 2015.

Les exportations péruviennes en France ont représenté par ailleurs, 444 millions d’euros (498.4 millions de dollars) au 2016, soit une légère augmentation de 3.2%.

Dans ce dernier cas, il est a été souligner l’augmentation des ventes des produits agricoles (fruits tropicaux).

Les exportations françaises les plus dynamiques sont celles des matériels électriques, électroniques et mécaniques, ainsi que les produits chimiques, pharmaceutiques et cosmétiques.

Source : Andina 25/06/2017

Articles sur le même thème

Offre de Stage Assistant Commercial CCIPF

La CCIPF est à la recherche de son nouveau stagiaire commercial à partir de Juillet 2019 pour 6 mois. Plus d'informations relatives à l'offre Si les...

Offre de Stage Communication CCIPF

La CCIPF est à la recherche de son nouveau stagiaire en communication à partir de Juillet 2019  pour 6 mois. Plus d'informations relatives à l'offre ...

Evénements sur le même thème

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin