Pourquoi le Pérou ?

Le Pérou et l'Union Européenne

L'accord de libre-échange entre le Pérou et l’Union Européenne, entré en vigueur en mars 2013, constitue une opportunité importante pour les exportations agricoles et aquacoles péruviennes, qui représentent déjà presque un tiers de toutes les exportations du pays vers l'UE. En 2017, les échanges commerciaux entre le Pérou et l’UE ont surpassé les 8 Mds de dollars, ce qui représente une augmentation de 17,5% par rapport à l’année précédente. L'UE était alors le troisième destinataire des exportations péruviennes (produits agroalimentaires et miniers) derrière la Chine et les États-Unis. Les exportations du Pérou vers l’UE ont augmenté de 20,3% entre 2016 et 2017, s’élevant ainsi à plus de 5 Mds de dollars. Toujours sur la même période, les importations provenant de l’UE ont dépassé les 3 Mds de dollars. L'UE continue d'être le plus grand investisseur au Pérou (avec plus de 50 % du total des investissements directs à l’étranger), dans le secteur de la communication, des industries d’extraction et le secteur de la banque et des finances.

Les exportations vers l’UE en 2017

Produits exportés vers l’UE :

  • Produits miniers
  • Produits issus de l’industrie agroalimentaire et de la pêche

Partenaires et leur part dans les exportations péruviennes :

  • Espagne : 4,2%
  • Pays Bas : 2,4%
  • Allemagne : 2,1%
  • Italie : 1,3%%
  • Belgique : 1,2% 

 

Les importations depuis l'UE

Principaux produits importés :

  • Biens de capitaux pour l’industrie (transport, machines) ;
  • Matières premières pour l’industrie (produits pharmaceutiques et chimiques)
  • Produits manufacturés et biens de consommation : textiles, meubles, cosmétiques, etc. 

Partenaires et leur part dans les importations péruviennes :

  • Allemagne : 2,7%
  • Espagne : 2,7%
  • Italie : 2%
  • France : 0,8%
  • Pays Bas : 0.7%

Focus sur les relations franco-péruviennes

La croissance soutenue de l'économie péruvienne depuis les années 2010, va permettre à moyen terme une réelle progression des échanges entre la France et le Pérou, notamment grâce à la réalisation de grands projets d'investissements et de programmes de privatisations et de concessions (transports, eau/assainissement).

Actuellement le Pérou n´est que le 90ème  client et 69ème  fournisseur de la France.
La France quant à elle est le 26ème client et 20ème fournisseur du Pérou

 

Principales exportations françaises 2017 :

  • Les biens de consommation (pharmacie, parfumerie), véhicules automobiles ;
  • Les biens d'équipement (équipements électriques et électroniques) ;
  • Les biens intermédiaires (métaux et produits métalliques).

 

Principales importations françaises 2017 : 

  • Le secteur agroalimentaire (fruits et noix, produits de la mer, légumes)
  • Le secteur minier (or, argent, plomb, zinc, fer).
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin