Communiqué universel sur l'AIG pour la réhabilitation et la construction des Hôpitaux Antonio Lorena (Cuzco) et Sergio Bernales (Lima)

17/08/20

Accord Intergouvernemental Pérou-France :
Réhabilitation et construction des Hôpitaux Antonio Lorena (Cuzco) et Sergio Bernales (Lima)

Visant une mise en œuvre efficiente, transparente et inclusive, le projet de construction et de mise en service des hôpitaux A. Lorena (Cuzco) et S. Bernales (Lima) sera exécuté dans le cadre de l’Accord Intergouvernemental (AIG) signé entre le Pérou et la France le 27 juin 2020. 

 
  • Efficience : remise en 17 mois de l’hôpital Lorena (300 lits) et en 34 mois de l’hôpital Bernales (525 lits)
  • Transparence : les appels d’offres seront menés en toute transparence ; les entreprises de toute nationalité pourront participer ; le choix se portera sur les meilleures offres, aux meilleures conditions pour le contribuable péruvien.
  • Inclusivité : le projet vise à fournir aux populations et aux autorités régionales et nationales (GORE Cusco, MML, MINSA) les services publics de santé dont ils ont besoin, notamment dans le contexte de la crise sanitaire sans précédent que traverse le Pérou ; il prendra en compte les attentes de toutes les parties prenantes, notamment les professionnels de santé des deux hôpitaux concernés.
 

L'ACCORD PÉROU-FRANCE

 

Le choix de l’expertise française

L’Etat péruvien a choisi la France pour ce projet, compte tenu de la solidité du système de santé français et de l’expertise de ses entreprises. Avec le soutien de l’Ambassade, l’offre française a été conçue par deux acteurs de référence en matière d’ingénierie, construction, mise en service et exploitation d’hôpitaux : Egis, acteur international de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité avec un savoir-faire reconnu dans les transports, la ville durable, les bâtiments, l’eau, l’environnement et l’énergie, et APHP International, filiale de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), plus grand centre hospitalier public et universitaire d’Europe avec ses 39 hôpitaux.
 

Un processus de sélection et de négociation efficient 

L’offre française a été choisie au terme d’une mise en concurrence initiée en septembre 2019 et à laquelle étaient également invités le Canada et le Royaume-Uni. L’offre française portée par Egis et APHPi a été déclarée vainqueur par le Ministère de la Santé péruvien (MINSA) en mars 2020, sur la base d’une rigoureuse évaluation technique et financière. Après une phase de négociation menée en pleine crise du Covid-19 entre l’opérateur spécialisé du MINSA, PRONIS, et le consortium français sur le volet technico-commercial, ainsi qu’entre les Etats péruviens et français sur le volet institutionnel, l’AIG a été signé le 27 juin 2020.
 

Une prestation de PMO et de transfert de connaissances

Dans le cadre du contrat signé avec le MINSA, le consortium va fournir un service de Project Management Office (PMO) afin de piloter le projet aux côtés du PRONIS. Egis et APHPi sont chargés de superviser les études ; d’organiser, en toute transparence, les appels d’offres destinés à sélectionner les fournisseurs de biens et services nécessaires à la construction et mise en fonctionnement des deux hôpitaux (270 MUSD budgétés) ; de suivre la bonne exécution des contrats signés par le MINSA. La prestation comportera également une composante de renforcement de capacités et de transferts de connaissance à travers des modules de formation qui permettront aux professionnels péruviens de bénéficier de toute l’expertise de l’APHP en matière de gestion hospitalière.
 

L’ambition partagée d’une amélioration du service public de santé.

La France a une approche particulière en matière de santé publique (bien public universel, rôle clé de l’Etat) que les acteurs du projet veulent partager avec le MINSA et les autorités régionales de Cuzco en vue d’améliorer le service rendu à la population péruvienne. Sur la base de l’accord-cadre de 2013 entre nos deux Ministères de la santé, la coopération en santé est déjà riche entre institutions péruviennes et françaises. Elle trouvera à s’exprimer à travers ce projet des hôpitaux Lorena et Bernales, et pourra s’étendre à de nouveaux projets en fonction des priorités définies par nos deux Gouvernements.

 

CE QU'IL FAUT SAVOIR DU PROJET

Le projet consiste en la réhabilitation et la construction de deux hôpitaux majeurs au Pérou : l’hôpital Antonio Lorena à Cuzco et l’hôpital Sergio Bernales à Lima. Une attention particulière sera portée à l’aspect environnemental et la préservation du patrimoine archéologique. 

L'hôpital Antonio Lorena (Cuzco) :

Créé en 1934, il s’agit du plus ancien centre de santé public de la région de Cuzco. Cet hôpital de niveau III-1 (soins généraux) est prioritaire pour le Ministère et le gouvernement régional. Commencés en 2013, les travaux de réhabilitation ont finalement été arrêtés en 2014. Actuellement, les infrastructures existantes où ont été déplacés les services hospitaliers ne sont plus adaptées : il est urgent de terminer la reconstruction de l’hôpital Antonio Lorena. 

Caractéristiques :

Catégorie hospitalière : Niveau III-1
Nombre de lits : 314
Surface : 43 413 m² sur 5 étages
Bénéficiaires directs : 444 080 personnes
Autorité : Gouvernement régional de Cusco
Services médicaux : hémodialyse, pharmacie, consultations externes, urgences, centre obstétrique, stérilisation, chirurgie (5 salles d’opération), oncologie, médecine nucléaire, angiographie, résonance magnétique, tomographie, mammographie, centre d’oxygène indépendant…

Services transversaux : cafétéria, administration, auditorium, classes, internat, cuisine, laverie, morgue, services généraux de traitement et déchets…

Etat actuel du chantier : finalisation des travaux de gros-œuvre, avancement du chantier estimé à 65%

La durée prévue de la mission est de 17 mois, avec un début officiel prévu mi-août 2020.

 

L'hôpital Sergio Bernales (Lima) :

Approuvé en 2019, le projet vise à améliorer et à étendre les services de santé de l'hôpital national Sergio Bernales. Construit en 1970, cet hôpital dessert plus de 900 000 habitants et relève du DIRIS Lima Norte. L'hôpital est situé dans une zone sismique mais n'a pas été initialement construit en prenant en compte ce risque sismique, ce qui conduit à des infrastructures inadéquates, fragiles et potentiellement dangereuses pour les patients. A cela s'ajoute également le non-respect des réglementations sanitaires qui, non seulement ne permet pas de répondre adéquatement et efficacement aux besoins des patients, mais met également en péril la capacité de l'hôpital à s'occuper des patients en situation de crise sanitaire. Pour résoudre ces problèmes, le projet implique la construction de nouvelles infrastructures adéquates, sûres et fonctionnelles pour la prestation de services de santé, avec l'équipement de l'hôpital de manière moderne et suffisante.

Caractéristiques :

Catégorie hospitalière : Niveau III-1
Nombre de lits : 525
Surface : 56 564 m²
Bénéficiaires directs : 901 300 personnes
Autorité : DIRIS
Services médicaux : consultations externes, urgences, centre obstétrique, centre chirurgical, hospitalisations, soins intensifs, pharmacie, oncologie, soins palliatifs, chimiothérapie, hémothérapie et hémodialyse…
Type de contrat : design and build en greenfield puis destruction de l’hôpital existant
Etat actuel : étude de préinvestissement validée

La durée prévue de la mission est de 34 mois, avec un début officiel prévu mi-août 2020.

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.
Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin