Alstom annonce le rachat des activités ferroviaires de Bombardier

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé ce lundi 17 février avoir signé un protocole d'accord avec Bombardier et la Caisse de dépôt et placements du Québec (CDPQ) pour racheter 100% de Bombardier Transport.

Le montant de l’opération sera compris entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros en cash et en actions, de quoi créer le numéro deux mondial dans le secteur devant le géant chinois CRRC. Le nouvel acteur pèsera en effet 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires cumulé, avec un carnet de commandes d'environ 70 milliards (parmi lesquels 20 milliards apportés par Bombardier).

Bombardier emploie plus de 40.000 personnes dans 27 pays, majoritairement des pays européens et rencontrait des difficultés financières avec une dette qui s'élevait fin 2019 à 9,3 milliards de dollars. Le groupe canadien considère donc avoir pris une décision stratégique en se concentrant exclusivement sur l'aviation d'affaires, et planifie d'accélérer son désendettement par la vente de ses activités de transport sur rail, selon un communiqué officiel publié mardi 18 février.

Le PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a quant à lui définit cette opération comme « une acquisition qui renforcera notre présence internationale ainsi que notre capacité à répondre à la demande toujours plus importante de solutions de mobilité durable. Bombardier Transport apportera à Alstom une complémentarité géographique et industrielle sur des marchés en croissance, ainsi que des plateformes technologiques additionnelles ». Il a également affirmé que le rachat de Bombardier ne va «pas du tout» menacer l'emploi, le groupe ayant besoin «de tous les talents».

La CDPQ, qui détient actuellement 32,5% de Bombardier Transport, doit devenir au terme de l'opération le premier actionnaire d'Alstom avec environ 18% du capital, a indiqué le groupe français dans un communiqué. Bouygues, premier actionnaire d'Alstom avant l'annonce de cette opération, verra donc sa participation baisser avec un peu moins de 10%.

 

Sources: BFM Business, Journal Le Temps

Photo: Expédition d'un wagon du métro de Lima - Alstom

Articles sur le même thème

LAMSAC devient LIMA EXPRESA

Ce changement reflète l'impact positif de VINCI Autoroutes au Pérou en trois ans d'exploitation, et l'appartenance à un groupe concessionnaire leader...

Cuatrecasas rejoint la CCIPF

La CCIPF souhaite la bienvenue au cabinet d'avocats Cuatrecasas, nouvelle entreprise de la communauté d'affaires franco-péruvienne.

Actus des entreprises

Sanofi rachète l'entreprise Synthorx

Lundi 9 décembre, Sanofi a annoncé l'acquisition de la société californienne de biotechnologie Synthorx pour 2,5 milliards de dollars.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin