Quelles sont les perspectives économiques au Pérou pour 2020?

La Banque mondiale prévoit une croissance de 3,2 % pour l'économie péruvienne, un chiffre supérieur à celui des pays voisins.

Au cours de l'année 2019, l'économie péruvienne n’a pas atteint les estimations de 3,8 % de croissance prévues par les spécialistes. Cela s'explique principalement par une faible croissance des secteurs primaires (particulièrement le secteur de la pêche et le secteur minier) et par un climat commercial peu favorable entre les États-Unis et la Chine, pays qui sont les deux premiers clients et fournisseurs du Pérou.

En 2020, le PIB péruvien progresserait plus rapidement que l'an dernier en vue d'une reprise de l'activité des secteurs primaires. Quant à la demande intérieure, elle ne connaitra qu’une légère progression.

"Notre projection de croissance de 3,0 % du PIB péruvien pour 2020 n'est pas biaisée. Nous estimons que la balance des risques est équilibrée. Le récent accord entre les États-Unis et la Chine (signature prévue pour mi-janvier) a quant à lui favorisé l’évolution de l'économie mondiale. Cependant, les récents événements au Moyen-Orient ont augmenté le niveau d'incertitude", a estimé le département d'analyse de Scotiabank.

Bien que cette croissance soit inférieure à celle estimée, les projections dépassent celles du Chili (2,5 %), du Mexique (1,2 %), de l'Uruguay (2,5 %), de l'Équateur (0,2 %), de la Bolivie (3 %), du Brésil (2 %) et de l'Argentine (-1,3 %).

En ce qui concerne les investissements prévus sur le territoire péruvien, les entrepreneurs et cadres dirigeants ne sont pas totalement confiants. En effet selon une étude de la société de conseil Global Research Marketing (GRM), seulement 43 % des cadres interrogés ont déclaré qu'ils prévoyaient finir l'année 2020 avec une croissance favorable pour leur entreprise.

45 % de ces cadres prévoient d'investir dans le secteur de la technologie. Cette attraction se transcrit par une transformation digitale de plus en plus importante à laquelle les entreprises sont confrontées. L'éducation, l'innovation et les infrastructures sont également des secteurs d'investissements importants pour ces dirigeants. En effet, ces secteurs sont porteurs en ce qui concerne le développement du Pérou.

 

Sources: El Comercio, La República et Perú Retail

Photo: Plaza de Armas, Lima, Pérou

Articles sur le même thème

LAMSAC devient LIMA EXPRESA

Ce changement reflète l'impact positif de VINCI Autoroutes au Pérou en trois ans d'exploitation, et l'appartenance à un groupe concessionnaire leader...

Cuatrecasas rejoint la CCIPF

La CCIPF souhaite la bienvenue au cabinet d'avocats Cuatrecasas, nouvelle entreprise de la communauté d'affaires franco-péruvienne.

Actus des entreprises

Sanofi rachète l'entreprise Synthorx

Lundi 9 décembre, Sanofi a annoncé l'acquisition de la société californienne de biotechnologie Synthorx pour 2,5 milliards de dollars.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin