Rétrospective Business Conference - Compliance corporativo

Mardi 25 juin s’est tenue la 13ème Business Conference de l’année proposée par la Chambre de Commerce et d’Industrie France Pérou. Les conférenciers, Magali Moutin et Raúl Pérez Llamoctanta, sont respectivement fondatrice de MM consulting, spécialiste en en audit de contrôle de gestion interne, et avocat spécialisé dans le conseil et le contentieux en droit pénal économique, consultant senior pour LimaLaw consulting.

Alors que les règles Péruviennes sanctionnent de plus en plus la corruption publique et privée (lois 30424, 30835, DL 1385), celle-ci ne diminue pas pour autant et s’avère réellement dangereuse pour l’état de l’activité économique en question. En effet, au-delà de ses implications éthiques, la corruption met en danger la stabilité et le développement de l'entreprise.

En ce sens, la conférence avait pour but de présenter un système de prévention fondé sur le leadership éthique. Pour cela ont été exposées les meilleures pratiques de contrôle interne, y compris les lignes directrices de la norme « ISO 37001 ».

Ainsi, après une brève présentation du contenu de la loi péruvienne au sujet de la corruption en entreprise, la norme ISO 37001 a été brièvement présentée. Celle-ci est le fruit de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) et a été publiée en 2016. Au sein de la norme "Systèmes de gestion anti-corruption", l'objectif principal d'ISO 37001 est d'aider les entreprises à lutter contre la corruption et à promouvoir une culture d'entreprise éthique. L'élaboration de ce nouvel aspect de la norme a commencé en 2013, après un processus de révision rigoureuse impliquant des représentants de 45 pays. Finalement, ISO 37001 2016 a été publié le 14 Octobre 2016 et bien qu’elle ne garantisse pas une éradication de la corruption, elle spécifie une série de mesures qui doivent être utilisées par les entreprises pour mettre en œuvre les contrôles qui améliorent leur capacité à prévenir, détecter et traiter le risque de corruption. L’intérêt de cette norme est qu’elle démontre également aux principaux actionnaires et clients potentiels qu'une entreprise est engagée dans des pratiques anti-corruption reconnues mondialement et ce non seulement dans le cadre de ses propres activités, mais aussi dans les transactions de l'ensemble de sa chaîne de valeur mondiale.

Pour conclure leur présentation, les exposants ont ainsi dépeint le tableau du leader exemplaire. Qu’est-ce qu’être un leader exemplaire dans un contexte où la corruption est fortement présente ? Comment réagir lorsque ce phénomène se présente aux dirigeants ? Enfin, comment ces leaders doivent inculquer à leurs équipes les principes éthiques en présentant leur intérêt pour le bon fonctionnement de l’entreprise ? La conférence s’est ainsi achevée sur une série de questions du public ouvrant un débat sur la corruption et la gestion du phénomène au sein des entreprises au Pérou.

Articles sur le même thème

Membres

Bienvenue à SAFI!

La Chambre de Commerce et d´Industrie Franco Péruvienne est heureuse d'accueillir un nouvel associé, l’entreprise SAFI América Perú S.A.C., filiale de...

Evénements sur le même thème

Torneo de tenis

Dîner de gala

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin